Pour sa fête biennale, Saint- Prex a déserté les quais pour se mettre à l’abri du Vieux-Moulin. Sage décision présidentielle.

Source : Journal de Morges
Parution : 7 juillet 2017